• INDIGNATION PUBLIQUE AU SOMMET DU G20

     

    INDIGNATION PUBLIQUE AU SOMMET DU G20 : UNE AUSTERITE A 20 MILLIONS D’EUROS POUR DEUX JOURNEES DE PALABRES ET UME IMPUNITE JUDICIAIRE PLENIERE DESORMAIS ACCORDEE PRESIDENTIELLEMENT AU MAIRE DE CANNES MALGRE SES VIOLATIONS AVEREES DU CP DEPUIS BIENTOT 10 ANS !

     

     

     

     

     

     

    g20

     

    Monsieur VERDI  Patrice                                                  Cannes la Bocca le 28/10/11

                     à

     

    Madame le Président Jacqueline SILL

    Cour Administrative d’Appel de Marseille

    45 boulevard Paul-Peytral
    13291 Marseille Cedex 06
    Téléphone : 04 91 04 45 45
    Télécopie : 04 91 04 45 00 
    Courriel : 
    greffe.caa-marseille@juradm.fr

    Madame le Président,

     

    J’ai téléphoné ce jour à 09h30 au service paie de la ville car je n’ai aucune trace sur mon compte CCP du virement de mes indemnités maladies car je suis actuellement en dépression ce qui est prouvé par mes arrêts médicaux envoyés tous les mois en LR avec AR à Monsieur le Maire de CANNES représenté actuellement par Monsieur le Député de la huitième circonscription des AM qui supprime donc arbitrairement mes droits sociaux en violation du code pénal car la présence de Monsieur le Président de la République sur le sol cannois pour le sommet du G20 , soutenue par les deux principaux Casinotiers Français présents à CANNES pour le soutien financier apporté aux élections présidentielles de 2012 par les groupes BARRIERE et PARTOUCHE semble apporter à Monsieur BROCHAND une assurance pénale inégalée depuis 10 ans.

     

    Cette décision délictuelle de supprimer la couverture sociale minimale d’un montant de 700 euros mensuels versée par le receveur percepteur municipal est totalement illégale car les indemnités maladie payées actuellement n’entrent pas dans le cadre du reliquat de 124 jours d’indemnités chômages qui ne sont plus payées depuis des années et qui sont d’un montant de 1000 euros environ.

     

     

    L’UMP portera désormais historiquement la responsabilité politique de ce problème personnel entre eux et NOUS , les socialistes libres et insoumis à la Politique de la Terreur, car le Maire de CANNES ne dirigera pas éternellement les institutions administratives qui semblent parfois malheureusement lui être dévouées pour le moment alors que tous les fonctionnaires sont soumis à l’article 40 du CPP.

     

    Veuillez agréer, Madame le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

     

    VERDI Patrice

     

    PS : Je me réserve le droit d’informer avant le début du G20 l’ensemble des médias par le biais entre autres choses des réseaux sociaux sur les pratiques politiques partiales du Maire de CANNES en matière de protection sociale d’un adhérent du Parti Socialiste si cette situation illégale ne cesse pas sans délai alors que le montant de ce sommet se chiffrera en dizaines de millions d’euros.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :